Objectifs et Mission

L'AIM gère un large éventail de données de soins de santé collectées par les mutualités. Sur la base de ces informations, elle soutient les mutualités et la politique de soins de santé à l'aide de données, analyses et études. Vous êtes à la recherche de données de soins de santé ? L'Atlas AIM propose un ensemble d'indicateurs à visualiser au niveau de la commune ou du quartier.

En savoir plus

Newsletter

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à l'aide des liens de désincription ou en nous contactant sur info@aim-ima.be

A la une

  • Communiqué de presse : Les Belges sont inégaux face à la santé - 10/05/2019

    Communiqué de presse : Les Belges sont inégaux face à la santé - 10/05/2019

    Plus on descend dans l’échelle sociale et plus l’état de santé, qu’il soit physique ou mental, se dégrade. C’est ce qu’il ressort d’une étude de l’Agence InterMutualiste (AIM). Constat interpellant : les personnes vivant dans les quartiers les plus pauvres du pays ont un risque accru de 56 % de décéder dans l’année par rapport à ceux qui vivent dans les quartiers les plus riches !
    L’Agence InterMutualiste (AIM) s’est penchée sur les inégalités sociales de santé au (...)

    En savoir plus

  • Lutte contre la fraude et soins efficaces

    Lutte contre la fraude et soins efficaces

    Garantir la mise en œuvre adéquate de l’assurance maladie fait partie des missions essentielles des mutualités. Dans ce domaine, l’AIM travaille en étroite collaboration avec les mutualités et l’Institut national d’assurance maladie-invalidité (INAMI) en vue de l’application d’un plan d’action.
    Commission Datamining & Contrôle La commission Datamining & Contrôle du Collège Intermutualiste national (CIN) mène des recherches à l’échelle intermutualiste visant (...)

    En savoir plus

  • Communiqué de presse : 563 millions d'euros en 2017 : Un montant record pour les suppléments d'honoraires - 05/02/2019

    Communiqué de presse : 563 millions d’euros en 2017 : Un montant record pour les suppléments d’honoraires - 05/02/2019

    Depuis août 2015, les hôpitaux ne sont plus autorisés à facturer des suppléments d’honoraires pour une admission en journée en chambre double ou multiple, comme pour une admission classique. Seuls les suppléments d’honoraires restent applicables pour les hospitalisations en chambre individuelle. Cette mesure a-t-elle freiné la hausse systématique des frais pour le patient ? Non. Au contraire, comme le démontre la nouvelle étude de l’Agence InterMutualiste (AIM), (...)

    En savoir plus